Philippe Pouletty (@PPouletty) on Twitter

Photo Philippe Pouletty (@PPouletty) on Twitter

Les initiatives de Truffle Capital favorisant l'évolution des projets inédits

À travers les entreprises Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital contribue à la fabrication de nouveaux antibiotiques et de contre le cancer. Au courant des défis dans cette branche, Philippe Pouletty (Page web Philippe Pouletty, Twitter.com) subventionne ces centres de recherches encourageants. Pour optimiser le développement de vaccins et d’immunoadjuvants, la société Abivax a entre autres fusionné avec les entreprises Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital fait par moment fusionner plusieurs établissements de son portefeuille en vue de renforcer l'évolution de ses différents projets. Philippe Pouletty s’est entre autres démarqué grâce aux performances de Carmat dans l'univers des cœurs artificiels. En raison du talent d’homme d'affaires du médecin, l'établissement se révèle introduit en bourse à partir de 2010.

Les formations universitaires suivies par le médecin avant de commencer son parcours professionnel dans le domaine de la recherche scientifique

Philippe Pouletty a eu l’occasion d’enrichir considérablement ses connaissances en matière d'immunologie au sein de l’hôpital Saint-Louis. Le futur homme d'affaires a par ailleurs reçu une bourse de l’INSERM dédiée à cette branche pendant son séjour à Paris. Philippe Pouletty se fait en peu de temps remarquer à Stanford en raison de son expertise en biologie moléculaire. Au sein de cette université, le jeune diplômé se pose comme un acteur majeur du laboratoire dédié à cette discipline entre 1986 et 1988. En 1986, le futur entrepreneur s'avère accepté à Stanford après avoir obtenu son doctorat d’État en médecine de l’UPMC avec les félicitations du jury. L'étudiant est major du grand cours d’immunologie générale de la promotion de 1984. En effet, l'interne suit des cours sur l'immunologie ainsi que la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en plus de son activité au sein des hôpitaux.

Premiers projets de l'ancien interne des hôpitaux dans le milieu des affaires

Philippe Pouletty a fondé l’enseigne experte en biotechnologie RedCell Inc. en se servant de brevets personnels. Renommée Conjuchem Inc., elle est cotée en bourse au Canada en 2000. Simultanément à la cotation en bourse de SangSat, le businessman injecte des liquidités dans l'entreprise spécialisée en biotechnologie RedCell Inc. (renommée Conjuchem Inc.) observant l’effet combiné de substances sur les globules rouges et l’albumine. Acteur notable dans le secteur de la transplantation d’organes, SangSat a développé et vendu un médicament antirejet véritablement performant, la Thyloglobuline. Cette formule atypique s'avère cédée à l'entreprise Genzyme dans les années 1990. Cotée au Nasdaq dès 1993, SangSat Inc. a été formée par Philippe Pouletty grâce à de nombreux brevets personnels. Cette compagnie formée courant 1988 est spécialisée dans la greffe d’organes.

Évoluant dans le secteur de la biotechnologie, Truffle Capital forme essentiellement des spins off de laboratoires universitaires renommés au niveau international. L'homme d'affaires et son équipe forment la majorité des entreprises accompagnées par le fonds de placement. L'ancien interne a institué l'entreprise Truffle Capital en travaillant avec des hommes d'affaires spécialisés dans cette branche, Henri Moulard et Bernard-Louis Roques. La société s'occupe de liquidités estimées à environ 750 millions d’euros. Philippe Pouletty accompagne les nombreuses recherches des PME de Truffle liées à la biologie grâce à sa connaissance remarquable de cette discipline. Dans le cadre de ses missions, l'investisseur s'occupe aussi de la structuration de ces entreprises.

Opérant en Europe et aux USA, Philippe Pouletty a constitué une myriade d'enseignes de biotechnologie concevant des traitements et des équipements médicaux innovants. L'ancien interne compte une myriade d'initiatives depuis son entrée dans le domaine des investisseurs. Se focalisant sur la biologie moléculaire, le médecin a notamment élaboré une technique inédite d’amplification de gènes. Le médecin a par ailleurs débuté son cursus professionnel de chercheur au sein des laboratoires de Medical Microbiology de l’université de Stanford. Ancien chercheur de l’université de Stanford, le médecin a obtenu environ 30 brevets à titre individuel à l'échelle mondiale. Cet expert en immunologie jouit par ailleurs d’une notoriété remarquable auprès de cette université. Truffle Capital injecte le plus souvent des fonds sur des idées prometteuses menées par des passionnés ainsi que des spécialistes. Le Dr Philippe Pouletty a par conséquent pu être le promoteur de différents progrès dans l'univers de la recherche médicale à travers l'entreprise.

Entre 2009 et 2010, Philippe Pouletty se trouve être l'administrateur par intérim de Theradiag. Intégré au portefeuille de Truffle Capital dès 2003, l'établissement spécialisé en diagnostic s'avère coté en bourse courant 2012. Philippe Pouletty s'est lancé sur le marché de la dermocosmétique courant 2011 en instituant Pilosciences. Cet établissement a été fermé courant 2015 à l’instar de Cytomics, un centre de recherche expert en médicaments antimycosiques. Le fonds de capital-risque Truffle Capital promeut les travaux sur les cancers du sein et de la thyroïde depuis 2005 via la startup Théraclion. La société produit et distribue de nouvelles thérapies par ultrason.